Shinjuku, Ginza, Shibuya & More

Shinjuku, Ginza, Shibuya & More

Essayer de choisir quel quartier rester à Tokyo? La réponse réside dans ce que vous espérez sortir de votre séjour. Tokyo est une ville immense avec 23 quartiers, chacun avec son caractère distinct et ses offres uniques. Pour vous aider, nous avons créé le guide ultime couvrant les neuf zones les plus populaires de Tokyo afin que vous puissiez prendre une décision éclairée en fonction de vos intérêts.

Savoir quels sont les meilleurs endroits pour rester à Tokyo est une chose, mais trouver un endroit abordable pour passer la nuit en est une autre! Heureusement, StayJapan offre une variété de lieux de séjour à Tokyo. Donc, évitez les hôtels habituels (même ceux de la capsule) et consultez les listes de StayJapan pour les appartements à Tokyo!
1. Shinjuku

Crédit image: Joi Ito

Crédits image: shiranai

Avantages: Shinjuku est un district touristique majeur et l'un des quartiers les plus populaires pour les voyageurs qui voyagent pour la première fois. Elle se connecte à la principale ligne de train circulaire de Tokyo, la ligne JR Yamanote, qui permet d’accéder facilement aux principaux quartiers de Tokyo. Shinjuku est comme une grande ville avec des néons, des gratte-ciels, des restaurants bon marché, de nombreux magasins et des parcs pittoresques.

Choses à faire: Commencez par regarder le mont Fuji depuis l'observatoire gratuit du bâtiment du gouvernement métropolitain de Tokyo. Il y a aussi des parcs magnifiques tels que Shinjuku Gyoen Park et Meiji Jingu Gaien. Pour vous divertir en famille, rendez-vous à la Ninja Trick House et au Tokyo Toy Museum. Ensuite, magasinez dans les rues de Kagurazaka et Omoide Yokocho. Le soir, jetez un œil à l’allée intemporelle de Golden Gai pour ses petits bars rappelant les années 1950.

Inconvénients: La «ville sans sommeil» de Kabukicho se situe à l'est de Shinjuku. Il est bordé de plus de 3000 bars d’hôtesse, de bars okama (travestis), de salons de massage, de discothèques et plus encore. Si vous voyagez en famille, évitez de choisir un hôtel dans cette section. Cependant, si vous aimez ce type de divertissement, Kabukicho vous propose une expérience intéressante.

Transports: Accès à la gare de Shinjuku, à la gare routière de Shinjuku et au chemin de fer de l'aéroport appelé Narita Express Train.

2. Takadanobaba

Crédit image: Guilhem Vellut

Avantages: Suivant est Takadanobaba, à deux pas de Shinjuku. C'est une ville universitaire et cette région est beaucoup plus abordable pour les voyageurs que Shinjuku! Les étudiants de l’Université Waseda sont les clients réguliers de ce district. Pour cette raison, vous trouverez de nombreux bars bon marché, magasins de ramen, izakayas (gastéropodes japonais) et karaoké.

Choses à faire: Découvrez le côté tranquille de Tokyo en visitant le Tokyo Garden, le Mejiro Garden ou le sanctuaire Kishimojin de l'hôtel Chinzanso. Après cela, plongez dans l’histoire au Samurai Museum ou au Philatelic Museum. Si ce n’est pas votre tasse de thé, qu’en est-il du Pokemon Mega Center Tokyo? La nuit, découvrez de grands izakayas tels que Manaita, Kuriya ou Tofuro. Si vous voulez faire quelque chose de plus sauvage, dansez toute la nuit au Takadanobaba Club Phase.

Inconvénients: Les collégiens dans ce domaine peuvent être assez bruyants. En outre, comme il s’agit d’un paradis pour les jeunes et les personnes en faillite, vous ne trouverez pas de restaurants gastronomiques ni même de grands magasins ici.

Transports: Accès à la gare de Takadanobaba.

3. Ginza

Crédit image: Joi Ito

Avantages: Ginza est un quartier élégant et plus chic. Il est stratégiquement situé dans le centre de Tokyo et constitue un point de départ idéal pour faire du tourisme. Il y a moins de monde qu'à Shinjuku et l'ambiance japonaise est toujours charmante. Ginza a de nombreux excellents restaurants et bars à vin chics, ainsi que des magasins de ramen bon marché pour des repas économiques.

Choses à faire: Prenez les sushis et sashimis les plus frais de Tokyo pour le petit déjeuner au célèbre marché aux poissons de Tsukiji. Après cela, plongez dans la culture traditionnelle japonaise au théâtre Kabuki-za, aux jardins Hamarikyu, au parc Hibiya et au palais impérial. Magasinez les dernières tendances à Ginza Chuo-dori et Pedestrians ’Paradise et des produits de beauté à Shiseido the Ginza et Laox. Terminez votre journée au Iron Fairies Ginza pour des cocktails à thème, au Lupin pour avoir un aperçu de la période Showa ou au Bar Musashi pour des boissons informelles.

Inconvénients: Ginza est comparativement plus cher que Takadanobaba et Shinjuku. En outre, Ginza n'est pas sur la ligne JR Yamanote.

Transports: Accès au métro de Ginza, qui relie la ligne JR Yamanote à la gare de Yurakucho ou à la gare de Ueno. Ginza est également relié à un service de navette aéroport. Prenez un arrêt jusqu'à la gare de Tokyo pour accéder aux bus ou aux trains à grande vitesse en direction de Kyoto, Osaka, l'aéroport de Narita et l'aéroport de Haneda.

4. Shibuya

Crédit d'image: Candida.Performa

Le pour: Shibuya est le centre animé de la culture de la jeunesse à Tokyo. C'est le passage piéton le plus fréquenté au monde! L'ambiance est jeune et occupée. Il y a aussi de bons magasins et de la nourriture. La meilleure partie: une vie nocturne animée!

Choses à faire: Amusez-vous avec la mode japonaise locale à Harajuku, Shibuya 109 et Omotesando! Juste à côté de Harajuku se trouve le parc funky Yoyogi, où les cosplayers et les fashionistas se promènent. Centre Gai, Koen Dori et Spain Slope sont quelques-unes des rues célèbres. Enfin, faites la fête toute la nuit à l'Atom Tokyo, au Sound Museum Vision ou à Harlem. Visitez le tristement célèbre Roppongi à proximité pour des soirées encore plus folles (beaucoup boivent jusqu'à ce que le train démarre le matin).

Inconvénients: Certains estiment que Shibuya est encore assez cher par rapport à des zones telles que Takadanobaba ou Akihabara.

Transports: Accès à la gare de Shibuya, à une ligne de métro directe pour Ginza, ainsi qu’au train Narita Express et à la navette de l’aéroport.

5. Ikebukuro

Crédit image: namhdyk

Avantages: Ikebukuro est similaire à Shinjuku et Shibuya avec des étals de rayon, des restaurants bon marché et des divertissements en fin de soirée. La différence est que Ikebukuro est plus fréquenté par les Japonais de la classe moyenne que par les touristes étrangers. En outre, l'hébergement ici est nettement moins cher. Idéalement situé dans le centre de Tokyo, il constitue un point de départ idéal pour découvrir le reste de Tokyo. Il se trouve à seulement un arrêt de Shinjuku.

Choses à faire: traquer les sous-cultures animées à Maiden Road. Les autres icônes culturelles sont l’espace artistique métropolitain de Tokyo, et plus d’animés à la culture pop (il ya un jardin MOE! Donc, kawaii ~), et animés. Entrez dans le Japon des années 1950 au 7ème avenue commerçante de Fukubukuro. Enfin, passez un moment tranquille à Gokokuji, à Book and Bed Tokyo, au parc Ikebukuro Nishiguchi et au temple Zoshigaya Kishimojindo.

Inconvénients: Ikebukuro a la réputation de devenir louche la nuit. Cependant, il s’améliore et n’est pas très différent de Shinjuku ou de Shibuya la nuit.

Transports: Accès à la gare d’Ikebukuro et à la navette de l’aéroport de Narita.

6. Odaiba

Crédit image: Tristan Schultz

Avantages: Odaiba est idéal pour les familles avec enfants. Il n’est pas encombré et ressemble à une zone de villégiature avec des hôtels prestigieux à des prix beaucoup moins chers que ceux que vous trouverez dans les quartiers commerçants de Tokyo. De nombreux hôtels proposent des navettes pour Tokyo Disneyland. En dehors de cela, Odaiba possède des centres commerciaux amusants et un autre service de navette gratuit pour les enfants, appelé Tokyo Bay Shuttle.

Choses à faire: Prenez le service de navette de la baie de Tokyo pour visiter des attractions comme le musée national des sciences émergentes, Aqua City Odaiba et voir un Gundam grandeur nature au Diver City Tokyo Plaza. Il faut absolument aller à Tokyo Disneyland à partir d'ici. Sinon, visitez un parc d'attractions intérieur appelé The Sega Joypolis ou Legoland Discovery Center Tokyo. Bien sûr, ne manquez pas la statue japonaise de la liberté et le futuriste Fuji TV Odaiba.

Inconvénients: Odaiba est plutôt isolée et le transport depuis Odaiba vers la ligne JR Yamanote est coûteux.

Transports: Accès au monorail Yurikamome et à la ligne privée Rinkai.

7. Akihabara

Crédit image: Japón Entre Amigos

Le pour: C'est OTAKU LAND! Pensez aux rangées et aux rangées de cafés de femmes de chambre, de magasins d’anime et de mangas et de cafés de mangas. Magasinez toutes les manières de paraphilie animée que vous pouvez imaginer, des oreillers waifu aux figurines, en passant par les porte-clés. Akihabara est également connue sous le nom de «ville électrique» et compte de nombreux magasins d'électronique vendant des consoles de jeux et des DVD.

Choses à faire: Dînez dans des cafés tels que @home cafe, Maidreamin, Pinafore, Mia-café et Cure Maid Cafe. Puis, cherchez des jeux vidéo chez Super Potato and Gamers. Radio Kaikan, Mandarake et le Tokyo Anime Center sont d'excellents endroits pour acheter des objets de collection. Terminez votre journée avec un dîner au café Gundam.

Inconvénients: Akihabara ferme tôt et reste calme la nuit.

Transports: Accès à la gare d'Akihabara, à la ligne Tsukuba Express, et au métro via les stations Akihabara pour Hibiya ou Suehirochō pour Ginza.

8. Asakusa

Crédit image: Ippei & Janine Naoi

Le pour: Asakusa est une vieille partie de Tokyo et a une belle ambiance terre-à-terre. Vous pouvez expérimenter une atmosphère «shita-machi», qui fait référence aux quartiers du vieux Japon nostalgique. L'hébergement est bon marché et il existe une variété d'hôtels, d'auberges de jeunesse et de ryokans (auberges japonaises traditionnelles) parmi lesquels choisir.

Choses à faire: Allez au temple Sensoji, au temple Dempoin, au sanctuaire Chingodo et à Asakusa Jinja. Boutique artisanat traditionnel à Nakamise-Dori et Ekimise. Faites une pause et regardez des films japonais classiques de 1000 yens à Asakusa Shin Gekijo et Meigaza. Prenez une collation sur des biscuits au riz senbei ou allez manger le célèbre tempura d'Asakusa à Sansada, à Aoi-Marushin ou au Daikokuya, centenaire.

Inconvénients: Asakusa est assez touristique (beaucoup de touristes japonais locaux visitent ici) et certaines attractions ne sont que des pièges à touristes.

Transports: Accès à la ligne de métro Tokyo Asakusa et à la gare de Ginza sur la ligne JR Yamanote en 30 minutes à pied.

9. Yanaka

Crédit image: yuki

Le pour: Comme Asakusa, Yanaka a le charme rustique et traditionnel du Japon traditionnel. Il se compose d'allées sinueuses, de restaurants à la gestion familiale et de temples. Il a aussi beaucoup de chats mignons! Yanaka est moins touristique qu'Asakusa et également plus commodément situé.

Choses à faire: Revenez à la période Edo à Yanaka Ginza, la principale rue commerçante de Yanaka. Continuez votre visite du patrimoine au sanctuaire pittoresque de Nezu, au parc commémoratif Tenshin Okakura, au temple Anritsuji, au temple Tennoji et au cimetière Yanaka. Vous pouvez même obtenir une vue magnifique sur le mont Fuji depuis la colline Fujimi.

Inconvénients: Si vous recherchez une vie nocturne animée, éloignez-vous de Yanaka.

Transports: Accès à la gare de Nippori et à l'aéroport par le train Narita Express.

Vous ne serez jamais à court de choses à faire dans le Japon passionnant! Que vous soyez ici pour des promenades tranquilles dans les temples, des boutiques folles ou votre coeur fou, vous serez en mesure de trouver le meilleur endroit pour votre séjour à Tokyo.

Lisez également: 24 choses amusantes à faire à Tokyo lors de votre première visite

Posts created 14827

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.