Fairy Tail: Heureux aucun manga Daibōken n'aura que des volumes numériques à partir du 4ème volume - Actualités

Fairy Tail: Heureux aucun manga Daibōken n'aura que des volumes numériques à partir du 4ème volume – Actualités

posté à 2019-09-27 10:20 HEC par Rafael Antonio Pineda

Le 4ème volume le 9 octobre sera le dernier volume avec la version imprimée

Le créateur de mangas Kenshiro Sakamoto a révélé mercredi sur son compte Twitter que le quatrième volume de son manga dérivé de Fairy Tail: Happy no Daibōken sera le dernier volume imprimé, les volumes suivants n'ayant que des versions numériques. La sérialisation du manga va continuer.

Kodansha expédiera le quatrième volume le 9 octobre. Le quatrième volume aura la fin de la "première partie" du manga.

Le manga dérivé de Fairy Tail de Hiro Mashima suit le personnage Happy alors qu’il est séparé de Natsu et se trouve dans un monde peuplé d’animaux.

Sakamoto a lancé le manga sur l'application de manga Magazine Pocket de Kodansha en juillet 2018. Kodansha a publié le troisième volume du manga le 17 avril.

La série manga Fairy Tail de Mashima suit les aventures de la guilde de mages la plus célèbre du monde, Fairy Tail. Le manga a été lancé en 2006 et s’est terminé en juillet 2017.

Mashima a lancé son manga Edens Zero dans le Weekly Shōnen Magazine en juin 2018. L'éditeur nord-américain Kodansha Comics publie la série simultanément en numérique. Le quatrième volume anglais a été imprimé le 10 septembre.

Mashima lancera une nouvelle mini-série de mangas intitulée Heros dans le magazine Weekly Shōnen de Kodansha en octobre. La mini-série sera un croisement entre les mondes du manga Rave Master, de Fairy Tail et du manga Edens Zero de Mashima.

Source: compte Twitter de Kenshiro Sakamoto

News accueil / archives

Posts created 13682

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.