Coureur de vitesse - Wikipedia

Coureur de vitesse – Wikipedia

Speed ​​Racer, également connu sous le nom de Mach GoGoGo (japonais: ッ ep GoGoGo, Hepburn: Mahha GōGōGō), est une franchise médiatique japonaise consacrée à la course automobile. Mach GoGoGo a été publié à l'origine dans le livre Shōnen 1966 de Shueisha. Il a été publié sous forme de livre tankōbon par Sun Wide Comics, puis réédité au Japon par Fusosha. Adapté en anime par Tatsunoko Productions, ses 52 épisodes ont été diffusés sur Fuji TV d'avril 1967 à mars 1968. L'anime a ensuite été rediffusé sur Tokyo MX du 1er juillet au 25 septembre 2008.

Une sélection de chapitres du manga ont été publiés par NOW Comics dans les années 1990 sous le titre Speed ​​Racer Classics. Ceux-ci ont ensuite été publiés par Wildstorm Productions, une division de DC Comics, sous le nom de Speed ​​Racer: The Original Manga. En 2008, sous son titre américanisé Speed ​​Racer, Mach GoGoGo a été republié dans son intégralité aux États-Unis par Digital Manga Publishing et est sorti sous forme de coffret commémorant le 40e anniversaire de la franchise, tout en servant de lien avec le film de 2008. La série télévisée elle-même est l'un des premiers exemples d'un dessin animé devenu une franchise à succès aux États-Unis, générant de multiples retombées dans les médias écrits et audiovisuels.

Manga (éditer)
  Le manga Mach GoGoGo de Tatsuo Yoshida.
Rangée du haut: Volume 1, Volume 2
Rangée du bas: Volume 1 (réimpression), publication de Sun Wide Comics

Mach GoGoGo a été créé et conçu par le pionnier du dessin animé Tatsuo Yoshida (1932-1977) en tant que série manga dans les années 1960 et a fait le saut à la télévision en tant que série animée en 1967. Le manga actuel a été inspiré par la précédente, plus populaire, de l'automobile racing as comics, Pilot Ace. (2) L'intrigue principale de Pilot Ace formerait la structure de Mach GoGoGo, qui suivait les aventures d'un jeune homme ambitieux qui devint un coureur professionnel.

Les conceptions des personnages dans Pilot Ace constitueraient le fondement du design des personnages dans Mach GoGoGo. Yoshida a eu son idée de l'histoire après avoir vu deux films très populaires au Japon à l'époque, Viva Las Vegas et Goldfinger. En combinant le look de l'image de conduite d'une voiture de course d'Elvis Presley, complétée par un foulard et un pompadour noir, et l'Aston Martin DB5 rempli de gadgets de James Bond, Yoshida a inspiré sa création. Assez rapidement, le Mach GoGoGo a fait son apparition au début des années 1960. Le personnage central de l'anime et du manga était un jeune conducteur de voiture de course nommé Gō Mifune (Mifune Gō).

Le nom de la série, Mach GoGoGo, a une triple signification: "Mahha-gō" (ッ ハ) est le nom de la voiture; le personnage principal est Gō Mifune; et enfin, il contient le mot anglais go. Dans l'adaptation américaine, le Mach 5 découle du numéro 5 de la porte. Bien que, en japonais, go () soit le mot correspondant au numéro 5, le caractère kōji gō () utilisé dans le nom de la voiture signifie en réalité "numéro d’article" (c’est-à-dire qu’il s’agit d’un suffixe ordinal). De plus, gogogo est utilisé comme effet sonore général japonais pour les grondements. Pris ensemble, le titre du programme signifie "Mach-gō, Gō Mifune, Go!" Dans la version américaine, cela se traduirait par "Go, Speed ​​Racer, Go!"

Le manga (compilé en deux volumes de luxe pour la réédition de Fusosha) contient plusieurs scénarios tels que "The Great Plan", "Challenge of the Masked Racer", "The Fire Race", "The Secret Engine" et "Race for Revenge". qui ont été adaptés à l'anime. Cependant, des changements mineurs se produisent entre le manga original et la série animée, tels que les différences entre les histoires de plusieurs personnages et de lieux.

Quelques années après la sortie des volumes, Yoshida décida de publier sa série de mangas en tant que programme d'anime, ajoutant des intrigues supplémentaires. 52 épisodes ont été diffusés au Japon, chacun imitant l'action rapide du manga.

Certains chapitres de la série manga d'origine Mach GoGoGo ont été réimprimés par Now Comics sous le nom de Speed ​​Racer Classics et par DC Comics / Wildstorm Productions sous le nom de Speed ​​Racer: The Manga Original. (Citation nécessaire) En 2008, un coffret à couverture rigide de la série complète publié par Digital Manga Publishing sous le titre Speed ​​Racer: Mach Go Go Go. (citation nécessaire)

Anime (éditer)

Le manga a engendré une adaptation anime qui est devenue un plus grand succès. 52 épisodes ont été produits de 1967 à 1968. En 1997, Tatsunoko a produit une version modernisée de Mach GoGoGo qui a été diffusée à la télévision de Tokyo pour une durée de 34 épisodes. Une adaptation anglaise de ce remake a été produite par DiC et intitulée Speed ​​Racer X, diffusée en 2002 sur Nickelodeon. Seuls les 11 premiers épisodes ont été adaptés en raison de conflits de licence entre DiC et Speed ​​Racer Enterprises. Mach Girl est une série Web de Tatsunoko Productions, créée par Suzuka, la fille de Tatsuo Yoshida (3).

Adaptation en anglais (edit)

Les droits anglais de Mach GoGoGo ont été acquis par le syndicateur Trans-Lux (à l’origine et existe toujours en tant que fabricant d’électronique), et Speed ​​Racer a été présenté pour la première fois à la télévision américaine à l’automne 1967. Dans cette série, le nom complet de Speed ​​était Go Mifune, en hommage à la star de cinéma japonaise Toshiro Mifune. Son nom, américanisé, est devenu Speed ​​Racer (4). Ses aventures ont été centrées sur sa puissante voiture Mach 5, sa petite amie Trixie, son petit frère Spritle Racer, son chimpanzé pour animaux de compagnie, Chim-Chim, et son mystérieux grand frère, Racer X, (5 ) dont le vrai nom était Rex Racer. Pour la consommation américaine, le producteur Peter Fernandez a entrepris d’importants travaux d’édition et de doublage. Il a non seulement écrit et dirigé le dialogue en anglais, mais a également donné la voix à de nombreux personnages, notamment Racer X et Speed ​​Racer lui-même. Fernandez a également été responsable de la réorganisation de la mélodie de la chanson thème, écrite et composée par Nobuyoshi Koshibe, dont il a ensuite écrit les paroles en anglais. (6) Le thème a été interprété dans les titres d'ouverture et de clôture par Danny Davis et le Nashville. Laiton; cependant, Davis et le Nashville Brass n’ont pas été crédités à l’écran.

Dans une interview avec Louis R. Carlozo, chroniqueur de Chicago Tribune sur DVD en 2008, Fernandez a rappelé qu'il avait décroché le poste sur Speed ​​Racer après avoir écrit des scénarios sur fantômes pour Astro Boy et Gigantor. (Citation nécessaire) Fernandez a également exprimé le personnage principal et écrit en anglais. des scripts de langue pour une autre série animée, Marine Boy, enregistrant parfois les deux séries le même jour à New York. (citation nécessaire) Fernandez a admis qu’il n’aurait pas pu prédire l’attrait durable de Speed ​​Racer au moment ou dans les décennies qui ont suivi. . Réfléchissant sur la force du spectacle, il a commenté: "Il y avait la relation familiale. Vous connaissiez la famille de Speed, vous les connaissiez bien. Ils étaient tous impliqués dans chaque course. Et nous jouons tous avec des voitures comme des enfants, nous aimons les voitures. La Mach 5 était une voiture chaude, et il y avait toutes sortes de voitures dans tous les épisodes. Je pense toujours que la Mach 5 est en avance sur son temps. "(Citation nécessaire) Dans le but de presser les complots compliqués dans les mouvements de la lèvre existants, le Le rythme effréné du doublage a rendu Speed ​​Racer célèbre (et célèbre parodié) pour son dialogue "rapide" décalé. (citation nécessaire)

La série a atteint des zones situées au-delà des États-Unis: à peu près au même moment où la série américaine a été diffusée, une adaptation de la série en Amérique latine, rebaptisée Meteoro, a été diffusée sur les écrans de télévision argentins et au Mexique sur XHGC 5 de Televisa. nécessaire)

Au début des années 1990, la série fait son retour sous forme de rediffusions sur les ondes de MTV tôt le matin. En 1993, la série a été rediffusée en syndication en même temps qu'un nouveau remake créé par les États-Unis avec la nouvelle entreprise Speed ​​Racer Enterprises, distribué par l'unité internationale du groupe W. (citation nécessaire) Mais dans cette version, toutes les références à Trans-Lux étaient: supprimé, avec la séquence d'ouverture comprenant un logo recréé, ainsi que les titres d'épisode et le générique de fin. (citation nécessaire) Le générique de fin recréé comprend trois erreurs typographiques: Jack Grimes est mal orthographié: "Crimes", Hiroshi Sasagawa est mal orthographié Hiroshi "Sasacawa" et "Yomiko" est mal orthographié "Yumiko". (Citation nécessaire) Cette version a ensuite été diffusée sur Cartoon Network en fin d'après-midi (et plus tard en fin de nuit / toute la nuit), et est également la version de la série publiée sur DVD de la région 1 par Family Home Entertainment / Lions Gate Home Entertainment. SPEED Channel, le réseau axé sur le sport automobile de Fox Entertainment Group / Fox Entertainment Group, a également diffusé cette série le matin, aux heures de grande écoute et en fin de soirée en 2003. De même, le service de vidéo en continu Hulu, où la série était disponible. (citation nécessaire)

De plus, une bande dessinée quotidienne de Speed ​​Racer, écrite et dessinée par Mort Todd, a été publiée dans le New York Post de 2000 à 2001. (7) IGN a classé la série originale de Speed ​​Racer au 29e rang dans la liste des "100 meilleures séries animées".

Lors de l’Otakon 2015, Funimation a annoncé qu’elle avait acquis la licence de Tatsunoko sur Speed ​​Racer et qu’elle la commercialiserait pour la première fois en Blu-ray (8). Funimation donnerait à Speed ​​Racer deux sorties vidéo personnelles distinctes: une sortie standard pour les lecteurs anglais. version du 30 mai 2017 et une édition collector pour la version japonaise avec sous-titres anglais le 7 novembre 2017, la première parution nord-américaine de ce type.

Développement (éditer)
Noms (éditer)

Le grand M rouge sur le capot du Mach 5, ainsi que sur le casque de Gō, est l’emblème de Mifune Motors, l’entreprise familiale, et un hommage à la star du cinéma japonais Toshiro Mifune. En Amérique du Nord, il était supposé représenter Mach 5 et, dans la version latino-américaine, Meteoro. Son prénom, Gō, est un homophone japonais pour le numéro 5 (le numéro de sa voiture de course), également représenté par la lettre jaune G brodée sur sa chemise bleue à manches courtes. La tradition du symbolisme sur les chemises des personnages serait également utilisée par Michi (Trixie) et Sabu (Sparky), qui portaient respectivement les lettres "M" et "S".

Audience (éditer)

L'objectif principal de l'anime était de satisfaire une base de fans grandissante dans le monde entier avec des histoires passionnantes qui impliquaient de faire face à l'adversité sur la piste de course et au-delà (9). Certains (qui?) Disent que les épisodes originaux de Mach GoGoGo ont subi des modifications mineures pour atteindre la forme diffusée aux États-Unis; d'autres disent qu'il a subi une édition majeure. Néanmoins, cela a été considéré comme un divertissement approprié pour toute la famille.

Caractères (éditer)
  De gauche à droite: Chim-Chim, Pops, Maman, Spritle, Speed ​​et Trixie au Mach 5
Famille de coureurs (éditer)
Coureur de vitesse / Gō Mifune (船 剛, Mifune Gō)
Exprimé par: Katsuji Mori (japonais); Peter Fernandez (anglais)
Le protagoniste de l'anime et du manga est Speed ​​Racer, à l'origine Gō Mifune (10). Il est connu pour son amour de la course et la valorisation de sa famille. Il conduit la Mach 5 (ainsi que d'autres voitures, telles que la Mach 6 dans le film) et parvient toujours à faire face à un danger extrême avec son jeune frère ou sa petite amie Trixie. Son frère aîné, Rex (secrètement déguisé en Racer X), manquera à Speed, dans les deux versions. Il est interprété par Emile Hirsch dans le film de 2008, alors que son jeune personnage est décrit par Nicholas Elia.Au-delà de la piste, il porte une chemise bleue avec un "G" orange (représentant son prénom japonais, Gō) avec un collier blanc, un bandana rouge autour du cou, un pantalon blanc, des chaussettes rouges, des mocassins bruns et des gants jaunes. Il a 18 ans, a une pompadour brune, presque noire, et ses yeux sont bruns (dans la version animée, ils sont bleus). En course, il arbore un casque blanc à visage découvert, surmonté d’un M (représentant Mifune Motors). Dans l'anime, lors d'occasions spéciales, Speed ​​porte un blazer rouge avec un "G" jaune brodé. Dans le film d'action en direct, il porte une veste de course en cuir blanc sans fermeture à glissière sur sa tenue classique. Il porte sa tenue classique (sans le "G" brodé) dans la première moitié de la Casa Cristo 5000. Pour renforcer la continuité du personnage entre Speed ​​et son frère aîné Rex, les chaussettes rouges de Speed ​​étaient considérées comme des "chaussettes chanceuses" (citation Spritle Racer / Kurio Mifune (-船 く り, Mifune Kurio) et Chim-Chim (平, Sanpei)
Exprimé par: Junko Hori, Hiroshi Ohtake (japonais); Corinne Orr, Jack Grimes (anglais)
Speed ​​Racer a un frère cadet nommé Spritle (Kurio Mifune en japonais et Chispita en version latino-américaine). Spritle a un chimpanzé de compagnie qui a répondu au nom de Chim-Chim dans la version américaine (Sanpei en japonais et Chito en version latino-américaine). Leurs attitudes rebelles les conduisent souvent à des problèmes. Souvent à la manière de Speed, leur méfait aide en quelque sorte Speed ​​à s'éloigner du danger. Spritle et Chim-Chim portent des combinaisons identiques et des chapeaux rayés et effectuent souvent des actions physiques identiques. Ils ont tous les deux un appétit extrême pour les bonbons et ils sont généralement achetés avec un dessert ou d'autres cadeaux. Spritle et Chim-Chim utilisent souvent une fronde pour lutter contre les menaces qui pèsent sur eux-mêmes et / ou sur la vitesse. (Citation nécessaire) Selon l'introduction de Peter Fernandez dans la version américaine du manga Mach GoGoGo, Spritle doit son nom à énergique "sprite". Chim-Chim a obtenu son nom parce qu'il était considéré comme un chimpanzé. Dans le film d'action en direct, ils sont décrits fidèlement comme ils l'étaient à la fois dans l'anime et dans le manga. Spritle a été décrit par Paulie Litt dans le film.Pops Racer / Daisuke Mifune (船 大 介, Mifune Daisuke)
Exprimé par: Teiji Ōmiya (japonais); Jack Curtis (anglais)
Le père de Speed, Pops (Daisuke Mifune) est un ancien propriétaire et constructeur de voitures de course devenu lutteur. Après avoir quitté son emploi dans une entreprise de fabrication de voitures d’entreprise, il a fondé sa propre entreprise, Mifune Motors (en Amérique, l’entreprise a été remplacée par Racer Motors). Il est décrit comme une tête brûlée qui surprotège sa famille. Son fils aîné, Rex (qui reviendrait sous le nom de Racer X), s'est enfui. Outre Spritle et Chim-Chim, l'attitude de Pops apporte un soulagement comique dans la série animée ainsi que dans le film d'action en direct. En surpoids, il porte une chemise rouge athlétique et une casquette de mécanicien beige. En dépit de sa construction, Pops est presque incomparable au combat puisqu'il était autrefois un champion de poids lourd. Ses compétences en conception lui permettent de créer des moteurs puissants, en particulier sa série "Mach", très prisée, qui leur permet de voyager à grande vitesse tout en maintenant des performances optimales. Il est incarné par l'acteur John Goodman dans le film de 2008.Mom Racer / Aya Mifune (船 ア ヤ, Mifune Aya)
Exprimé par: Ryōko Kinomiya (japonais); Corinne Orr (anglais)
La mère de Speed, Mom Racer (à l'origine Aya Mifune), est un personnage secondaire de la série. Elle apparaît rarement dans l'anime ou le manga, ayant un dialogue limité, et de nombreux épisodes de l'anime ne la présentent pas du tout. Dans le film d'action en direct, cependant, elle est dépeinte comme une figure parentale encourageante, dépeinte par Susan Sarandon.
Coureur X (Le coureur masqué) (覆 面 レ ー サ ー, Fukumen Rsā)
Exprimé par: Kinya Aikawa (japonais); Peter Fernandez (anglais)
L'énigmatique Racer X (Fukumen Racer dans la version japonaise et Corredor X dans la version latino-américaine) est un personnage récurrent qui se trouve souvent au volant de la voiture numéro 9, "l'étoile filante". Racer X est un soldat de la fortune mystérieux, désintéressé, sympathique et souvent menaçant dont l'identité secrète est celle de Rex Racer (Ken'ichi Mifune au Japon), le frère aîné de Speed. Six ans auparavant, Rex s'était brouillé avec Pops après que celui-ci eut détruit une voiture de course construite par Pops. Pops avait dit à Rex avant la course qu'il n'était pas prêt à concourir au niveau professionnel. Avec moins d'un tour à faire, Rex menait et se dirigeait vers la victoire, mais perdait le contrôle de la voiture et la détruisait. Pops a explosé de colère et a réprimandé Rex, qui s'est exilé en réponse, s'engageant à devenir le plus grand pilote de voiture de course du monde. Dans Speed ​​Racer X et dans le film de 2008, on pense que Rex est mort dans cet accident. Dans le film, il est interprété par Matthew Fox, tandis que Scott Porter décrit son personnage plus jeune. Pop et Speed ​​ont toujours reconnu que Racer X était le pilote supérieur et le plus grand pilote qu'ils aient jamais vu, mais Speed ​​a promis de vaincre Racer X Dans l’anime, Speed ​​s’est souvent méfié de l’identité et des motivations de Racer X, qui sacrifierait les courses gagnantes pour protéger Speed ​​des pilotes qui tentaient de lui faire du mal. L’assistance de Racer X a presque toujours conduit à des courses gagnantes en vitesse, tandis que Racer X est arrivé en deuxième place. Le coureur X a toujours quitté la scène sans se faire remarquer, reculant dans sa vie secrète. Personnages de soutien (modifier)
Trixie / Michi Shimura (Shimura Michi, im 美智)
Doublé par: Yoshiko Matsuo (1 à 4), Michiko Nomura (5 à 52) (japonais); Corinne Orr (anglais)
Trixie ou Michi Shimura (du nom de l'acteur Takashi Shimura, qui a collaboré avec Toshiro Mifune sur plusieurs films), est la petite amie de Speed. Le "M" qui orne son chemisier représente Michi. Trixie vole souvent en hélicoptère pendant une course, agissant comme animatrice de Speed, une fonction qu’elle remplit également dans le film d’action de Casa Cristo 5000. Dans le manga, il est mentionné que son père est le président de Shimura Aviation. explique pourquoi elle possède son propre hélicoptère. Pour ajouter un soulagement comique à l’anime, Trixie est jalouse si Speed ​​accorde trop d’attention à une autre fille ou si elle se sent ignorée. Dans le film d'action en direct de 2008, elle est décrite par l'actrice Christina Ricci, tandis que son jeune personnage est interprété par Ariel Winter. Elle a eu une coupe auburn coupée avec une frange; dans l'anime, ses cheveux étaient brun foncé. Contrairement à la plupart des personnages féminins de dessins animés à cette époque, (recherche originale?), Trixie n'est pas décrite comme une victime perpétuelle et sans défense. Trixie se montre souvent égale à Speed ​​quand elle est forcée de se livrer à des altercations physiques. Tandis que Trixie a été capturée à l'occasion par les bandits, elle refuse de plaider pour sa libération, plaidant plus souvent contre le malfaiteur jusqu'à ce qu'elle soit sauvée ou qu'elle s'échappe d'elle-même. À certaines occasions, Trixie a même été celle qui a sauvé Speed ​​ou d’autres personnages masculins de leurs situations difficiles. Dans le spin-off de Speed ​​Racer: The Next Generation, elle est supposée être la mère de X et de Speed ​​Jr.Tous les jours Trixie porte un chemisier rose avec le "M" susmentionné sur le côté gauche. Elle porte aussi un pantalon rouge. En compétition, elle porte une chemise à manches longues blanche sous une combinaison rose, sur laquelle est également brodé le «M.». Pendant les courses, elle porte aussi un bonnet rose avec des lunettes de course. Lors d'occasions spéciales, Trixie porte un chapeau et une robe bleus.Sparky (ブ, Sabu)
Exprimé par: Kei Tomiyama (japonais); Jack Grimes (anglais)
Parmi les autres personnages habituels, citons Sparky, dont le nom complet dans le film et dans Speed ​​Racer: The Next Generation est Wilson Sparkolemew (dans le manga et l'anime, il ne s'appelle que Sparky). Dans l'original japonais, il était Sabu et Bujía dans la version latino-américaine. Il est le mécanicien de la société, un jeune homme bizarre qui est un meilleur ami de Speed ​​et qui sait tout sur les voitures. Dans le film d'action en direct, il est décrit comme plus âgé que Speed ​​mais est toujours son ami intime. Il porte une chemise jaune qui porte la lettre S. Il est décrit par l'acteur Kick Gurry dans le film d'action en direct. Il fait une apparition dans Speed ​​Racer: The Next Generation.The Car Acrobatic Team
L’équipe acrobatique de voitures (ou acrobates de voitures) est l’un des personnages originaux qui apparaissent dans le manga et l’anime. Les 16 uniformes des coureurs sont brodés avec une lettre de l'alphabet anglais. Toutes les voitures de l'équipe (voitures numérotées de 11 à 26), à l'exception du numéro 11, ont le même aspect et agissent de la même manière. Les voitures poussent des ailes des deux côtés, ce qui les rend capables de sauter de grandes brèches et gorges. Les plus remarquables de l’équipe sont Captain Terror et Snake Oiler (ce dernier étant un personnage exclusif de l’anime) .Captain Terror, le chef de l’écurie acrobatique en voiture, est présenté comme un pilote arrogant dans le manga, sabotant des courses pour son propre compte. avantage. Son arrogance tire le meilleur parti de lui et il est grièvement blessé dans une explosion après ne pas avoir tenu compte de l'avertissement de Speed ​​concernant les fuites d'huile de sa voiture. Il a un «Z» brodé sur son uniforme de course, un visage squelettique et une seule plume au sommet de son casque. Il conduit la voiture numéro 11, la seule voiture d'apparence différente du reste de l'équipe acrobatique de voitures. Dans l'anime, le personnage de Captain Terror existe, mais en tant qu'entité séparée. Un nouveau personnage appelé Snake Oiler remplace Captain Terror en termes d'attitude optimiste. Brodé d'un "S" sur son uniforme et d'une visière teintée sur son casque rayé, Snake Oiler conduit la voiture numéro 12, d'apparence similaire aux autres voitures de l'équipe Acrobatic de voiture. Le rôle joué par Captain Terror dans le manga a été repris dans le personnage de Snake Oiler. Le rôle du capitaine Terror dans Alpine Race a donc été remplacé par Snake. Bien que Snake n’existe pas dans le manga original, il est plus remarquable en Occident en raison de son apparence dans l’anime. Le nom et les talents acrobatiques de Snake Oiler sont un hommage à Haro Bora. (11) Dans l'avant-dernier épisode de la série originale, l'équipe acrobatique de voiture et Speed ​​sont amenés à se faire concurrence pour une course à contrecœur par une organisation terroriste. dans l'espoir d'utiliser la course comme un moyen de tuer Speed ​​et Racer X. Après avoir appris la supercherie (impliquer la mise en place de bombes à retardement dans les voitures de l'équipe Car Acrobatic Team), ils ont convenu d'une trêve afin de déjouer le plan. Les équipes acrobatiques de voitures garent leurs voitures autour du quartier général secret des terroristes et l'explosion détruit le bâtiment et tue les dirigeants. Après cela, Speed ​​et Captain Terror se séparent à l'amiable, Terror souhaitant à Speed ​​la meilleure des chances lors de leur prochaine rencontre. Snake Oiler n'apparaît pas dans l'épisode.Dans le film d'action en direct, Snake a complètement changé d'apparence. Comme ils n'ont jamais existé dans le film, il ne fait plus partie de l'équipe acrobatique de voitures. Cependant, en hommage à l’équipe acrobatique de voitures, Snake dirige sa propre équipe de course, baptisée "Hydra-Cell". Il porte de grandes lunettes de soleil et porte un pompadour noir. Son uniforme de course est entièrement fait de peau de serpent (avec un serpent jaune sur son casque) et sa voiture est complètement orange. Malgré le changement d'apparence, le numéro et l'attitude de la voiture de Snake sont toujours intacts dans le film. Il est interprété par Christian Oliver. Dans Speed ​​Racer: The Next Generation, Zile Zazic a été vu vêtu d'une tenue de course similaire à Captain Terror lors des épisodes de "Comet Run", ce qui implique que Zile était le capitaine Terror. Stan, le principal homme de main de Zile, a également noté que Speed ​​Racer avait déjà couru contre l'équipe de course de Zile à un moment donné. Apparition occidentale des personnages (modifier)

Une caractéristique notable de Speed ​​Racer est son apparence physique occidentalisée, ses vêtements et, dans une certaine mesure, sa mentalité. Ceci est en partie dû à l'affinité de Tatsuo Yoshida pour les États-Unis à travers les représentations de la vie américaine dans de nombreux films, mais cela peut aussi être considéré comme un exemple de mukokuseki ("apatridie"), bien que le terme se rapporte habituellement à des animes plus abstraits. peut prendre des formes non conventionnelles (12). Cela se voit plus facilement dans les dessins animés ultérieurs des genres fantasy et mecha, où les personnages peuvent avoir des cheveux d’une couleur inhabituelle (rose, bleu, etc.), des yeux élargis et des corps humanoïdes dysmorphiques ( comme Tetsuo et les Espers à Akira). Les raisons de mukokuseki peuvent être de diversifier la composition du personnage et de faire la distinction entre les individus, mais cela peut aussi avoir des implications culturelles (12). Des traits tels que des yeux démesurés sont également utilisés pour promouvoir le kawaii ("gentillesse") shōjo anime.

Malgré son occidentalisation, la série s'inscrit dans le scénario familier manga-anime, qui est une forme d'expression japonaise (13). Speed ​​Racer incarne la caractérisation manga typique d'un adolescent aux compétences supérieures, confronté à une adversité irréelle et à une multitude de méchants. Bien qu'il fasse toujours de son mieux, il reçoit un coup de main de son frère supérieur (Racer X) chaque fois qu'il n'atteint pas ses objectifs. Ce type de soutien continu est facilement identifiable dans l’épisode «Challenge of the Masked Racer». Un autre élément persistant du manga est la réaction excessive de nombreux personnages. Les longs dialogues sans pause sont très distincts dans Speed ​​Racer, de Pops exprimant son esprit aux voyous de Ace Deucey dans "The Great Plan" au monologue de Racer X sur Speed ​​après avoir chuté dans "Challenge of the Masked Racer". "

Véhicules (éditer)
  Une vue de côté du Mach 5

Beaucoup de voitures de la série ont des capacités spéciales dans la série. * Remarque: les noms des voitures qui ont paru dans le manga et dans l'anime original ont été dotés de caractères italiques gras.

Le Mach 5 (edit)

La Mach 5, la voiture de Speed ​​Racer ("Mahha Gō" ou "Mahha" dans la version japonaise), est une merveille technologique contenant des équipements utiles. Gō Mifune / Speed ​​Racer a facilement déployé ces gadgets en appuyant sur les boutons marqués "A" à "G" sur le moyeu du volant (bien qu'il y ait des boutons sur le volant dans le manga, les désignations des lettres sont exclusives à l'anime et au live 2008 Film d'action). Cette voiture au design unique, construite avec une carrosserie élégante de bouteille de Coke, a un extérieur blanc avec un grand "M" sur le capot, le logo de l'entreprise familiale Mifune Motors (remplacé par Pops Motors dans l'anime et Racer Motors dans le Film d'action). La voiture à deux places avait un intérieur principalement de couleur rouge. Le numéro 5 est gravé sur les deux portes latérales de la voiture. Dans le manga et l'anime, il s'agit du numéro de course de la voiture; dans le film, c'est parce qu'il s'agit de la cinquième voiture construite dans la série de véhicules de course "Mach" de Pops. Bien que techniquement inférieur aux autres véhicules de course tels que la Mammoth Car et la GRX, le Mach 5 parvient à remporter la plupart des courses en raison de ses capacités de conduite supérieures.

La Mach 5 a été volée plusieurs fois à Speed, une fois lorsque Cornpone Blotch a pris la voiture pour l'ajouter à sa collection de voitures dans la saga "Girl Daredevil". Cependant, Speed ​​le récupère toujours à la fin de l'épisode. À un moment donné, la voiture a été répliquée, fonctionne et tout, par le Dr Nightcall. Cependant, cette réplique comprenait d'autres nouvelles capacités qui inspireraient des fonctions ultérieures de la voiture dans les remakes du spectacle, parmi lesquels les Aero-Jacks, utilisés en remplacement des Auto Jacks dans Speed ​​Racer X. Dans la continuité du manga, le Mach 5 a été détruit et reconstruit. Voir Manga et Anime Differences pour plus d'informations sur la continuité du manga de Mach 5.

Pops est décrit comme ayant construit une série "Mach" composée d'autres variantes, telles que Mach 4 et Mach 6, en plus des Mach 1 et Mach 5 de Rex Racer.

L'étoile filante (edit)
  Le mystérieux Racer X et son véhicule, l'étoile filante.

L'étoile filante est la voiture de Racer X de couleur jaune vif avec un pare-choc avant noir et numérotée 9 sur le capot et les côtés. Le moteur de la voiture est situé à l'arrière. Il s'agit d'une machine très agile, affichant souvent des capacités similaires et même supérieures à celles du Mach Five. De nombreuses fonctionnalités de haute technologie ont permis à Racer X de surveiller Speed ​​Racer, son frère cadet.

Dans des bandes dessinées ultérieures écrites par Tommy Yune, Rex acquiert la voiture qu’il nomme «Étoile filante» au prince Kabala de Kapetapek. Au cours de sa formation avec le chef royal, Rex est informé qu'il est le neuvième étudiant de Kabala, d'où le numéro 9. Rex construit également d'autres voitures numérotées 9 avec des schémas de peinture similaires et les nomme avec des variantes telles que la "Falling Star".

Dans l'adaptation cinématographique de 2008, la voiture fait son apparition mais ne porte pas son nom. La voiture était la seule voiture construite en plus du Mach Five pour le film et comportait des armes telles que des mitrailleuses montées au-dessus du cockpit et sous le châssis. En plus de cette voiture, Racer X conduit également une voiture construite pour les compétitions du film, une T180. Cette voiture s'intitulait "Augury" dans le jeu vidéo du film. Comme le tramway sans nom de Racer X, il porte le numéro 9, les couleurs noire et jaune, avec un grand «X» noir sur le pare-chocs avant. Le T180 ne fait qu'une apparition dans le film, lorsque Racer X est en compétition pour protéger Speed ​​dans la course Fuji après avoir rejeté l'offre de Royalton.

La voiture de mammouth (modifier)

Apparaissant uniquement dans l’anime, c’est le plus gros véhicule de course au monde. Semblable dans la conception d'un camion de remorque extrêmement long, la voiture Mammoth est principalement rouge et est construite par le méchant Speed ​​Racer Cruncher Block. La voiture Mammoth a été construite presque entièrement à partir de lingots d’or volés d’une valeur de 50 000 000 $. Toutefois, cette quantité d’or n’occuperait en réalité que 74 pieds cubes, sur la base du prix alors de l’or de 35 dollars l’once. En participant à la «course mondiale sans limite», Cruncher souhaitait faire sortir l’or en contrebande du pays. Le moteur principal de la voiture Mammoth a 7 500 chevaux (5 600 kW). Chaque roue possède également un moteur de 1 500 chevaux (1 100 kW), pour un total de 30 000 chevaux (22 000 kW). Il peut voyager à 800 km / h (500 mi / h), sur tout type de route ou de terrain. Cela fait des sons stridents rappelant ceux de Godzilla. Il est doté de freins magnétiques et mesure plus de 180 mètres, faisant de la voiture Mammoth l’une des voitures les plus intéressantes de la série. Il a été détruit après s’être écrasé dans une raffinerie de pétrole et fondre en son or d’origine par la chaleur intense.

La voiture Mammoth fait une petite apparition dans le film de 2008 dans la scène où Cruncher Block interroge Taejo Togokhan (un personnage créé spécialement pour le film) après avoir résisté à Royalton Industries dans le domaine de la réparation de course. Ils ont été interrompus par Racer X, qui combat le Mammoth et sauve Taejo. Comme dans la série originale, la voiture Mammoth dans ce film montre des ports de vue pour ses pilotes, et tire des missiles depuis son gril.

La voiture Mammoth fait également une apparition avec X3 de Flash Marker Jr. dans Speed ​​Racer: The Next Generation dans les deuxième et troisième épisodes de la saga "The Fast Track", en tant que programme ennemi du circuit de course virtuel de la série. Bien que la voiture Mammoth soit rendue dans un fichier CGI après son dessin d’anime original, il manque à la voiture son gril et de nombreux autres détails apparus dans l’anime original. La voiture Mammoth dans cet épisode fait le même son que dans l'anime. Il rend hommage à la série originale en utilisant son attaque de signature qui entoure et entoure un rival.

Le mélange et le X3 (modifier)

La Melange était une voiture de course aux seins nus, numérotée avec un "3", pilotée par Flash Marker. En enquêtant sur la mystérieuse voiture, Speed ​​se souvient que Mélange était le nom du cheval de Napoléon, qui lui a sauvé la vie plusieurs fois lors de batailles. (Le nom était en fait Marengo, mais est devenu Mélange en raison d'une translittération erronée du japonais en anglais.) Quand Speed ​​se souvient de sa connaissance de l'histoire française, une reproduction du tableau de Jacques-Louis David représentant Napoléon franchissant les Alpes, représentant Napoléon chevauchant Marengo, est dessiné dans l'épisode. Pops Racer, cependant, a identifié le nom "Melange" comme une voiture conduite quinze ans plus tôt par un jeune pilote nommé Flash Marker. Le châssis du Melange était coloré avec deux nuances de violet et son moteur était exposé sur le capot. During the 'Race at Danger Pass', the Melange, along with Marker, was finally destroyed in a crash caused by the Three Roses Club.

Since then, Flash's son, Flash Marker Jr, had plotted revenge on the Three Roses Club by building a car with a sleek, black body marked "X3." The car was driven through remote control and a robot dummy was placed in the driver's seat, broadcasting the phrases "Melange still races" and "Melange is alive" to haunt those of the Three Roses Club. The X3 was used primarily to deliberately crash into and kill those affiliated with the Three Roses Club, leaving behind a card marked X3 to haunt the remaining members. Speed, who had volunteered to help the police, was chasing down the X3 when it narrowly avoided colliding with a train, leaving the robot dummy hanging over the level crossing's boom gate.

Speed noticed its robot “driver” and brought it back to the police for further investigation. Meanwhile, Flash Marker Jr. secretly brought back the damaged car and replaced its body with a replica of the original Melange, placing it over the X3 chassis in his secret underground car factory, to prepare for the next Race at Danger Pass. Since it is the same car with the chassis of the Melange, the car can still be controlled remotely. The new Melange is still numbered “3,” but it has the ability to be changed through remote control to “X3,” making the drivers of the Three Roses Club realize that the "new Melange" is actually the X3. The car, controlled by Flash Jr. in his helicopter, was used to fatally crash into two Three Roses drivers before it was destroyed when it lost control and crashed into the final member of the Three Roses Club.

The GRX(edit)

The GRX was technically an engine, but it has become more identified with the gold-colored car that housed the engine in the series episode "The Fastest Car on Earth." The engine was designed by Ben Cranem, and was responsible for crashes and deaths of four test drivers and its inventor due to the impossible speeds it could attain. Cranem died and the GRX engine was buried with him, but Oriana Flub and her men exhumed the engine and placed it into the car with a sleek, golden, and markless body.

Oriana convinced Speed to test drive the car with the GRX and Speed was sprayed with a special serum known as the V-gas to artificially sharpen his reflexes. The V-gas causes its driver to become extremely thirsty and if the driver consumed any compound containing water, they would develop a strong phobia of speed. The car got a new driver, Cranem's son, Curly. Curly was given the V-gas and soon experienced its side effects. The GRX and its engine were destroyed when he fatally crashed the car due to Curly drinking water during a pit stop.

The GRX episodes mark one of the few continuity errors introduced by the English dubbing. In the first episode the GRX's speedometer with a maximum speed of 400 kilometres per hour (250 mph) on it is shown in the beginning of the episode, however, due to a continuity error in the Japanese animation, as Speed drives it, the speedometer tops out at 440 kilometres per hour (270 mph) This would make the GRX slower than the Mammoth Car by the English dialog.

In the 2008 film adaptation, the name makes an appearance as a car developed by Royalton Industries and driven by Jack "Cannonball" Taylor. The car retains none of the back story from its anime counterpart. It is numbered 66 and colored purple and gold and was transformed from a two-seater to a single-seater. In the Grand Prix race that closes the film, the GRX is the main competitor for Speed in the Mach 6 and features a secret weapon called a "spear-hook" that is illegal in professional racing. After Taylor deploys the device against Speed during the Grand Prix, Speed uses the Mach 6's auto-jacks to flip the cars and reveal the hook to the track cameras, automatically disqualifying Taylor and aiding the case built by Inspector Detector against Royalton.

Manga and anime differences(edit)

Like most manga series adapted to anime, changes occur in both timelines of the Speed Racer series. Besides the obvious Americanization of the original Japanese characters' names, other changes include character's backstory and new characters. (See Manga section for more information)

Continuity changes(edit)

  • Most of the manga stories were slightly changed in the anime version. There are also stories never adapted into the anime series, thus making them manga exclusives.
  • In the manga, Speed (Go Mifune) always wears his standard outfit, even on special occasions. In the case of the anime, however, Speed wears a special outfit, exclusive to formal occasions. The same is true of Trixie.
  • The meeting between Spritle (Kurio) and Racer X occurs twice (once in each volume) in the manga along with other scenes preceding and following it. However, several dialogue changes are present and the outcome of each meeting is extremely different.
  • The manga has a dramatically different ending than the anime. In the manga, Rex Racer (Kenichi Mifune) reunites with Speed, revealing to him that he was the mysterious Masked Racer, Racer X. In "The Trick Race," Speed confronts him, asking if he is his older brother, prompting Rex (as Racer X) to punch him in the stomach, knocking him unconscious, then declaring that he can never go home again. In both instances, Speed finally knows that his brother is the Masked Racer.

Character backstories(edit)

  • It is mentioned in passing that Trixie's (Michi) father is the president of Shimura Aviation (Shimura is Michi/Trixie's family name in the Japanese releases). This is not mentioned in the anime.
  • Some characters, such as Snake Oiler, are exclusive to the anime, which also contains some original stories not found in the manga.
  • Prince Kabala was considered a separate character in the manga and is in no way shown affiliated with Racer X (in the anime, Prince Kabala dies and his guise was used by Racer X to help maintain his homeland of Kapetapek). Racer X, on the other hand, disguises himself as another person in the manga.

Vehicle backstories(edit)

  • Although many of the Mach 5's special features are seen in the manga, including buttons on the steering wheel, they are not marked with letters, except for the large, central button, which is marked with an M (instead of G).
  • In the manga, the Mach 5 is destroyed once. When it is rebuilt, the Mach 5 is fitted with gadgets that are technologically upgraded from the gadgets that were on the old Mach 5. The auto-jacks are superseded by the aero-jacks, which did not make an appearance in the original anime series. (This idea would be used in the 1990s Japanese remake, replacing the auto-jacks.) This new Mach 5 is also fitted with regenerating tires, called the auto-spare, which did not appear in the original anime. However, the concept of regenerating tires is used in the 2008 live-action film. The new Mach 5 is also fitted with small aerodynamic wings, to assist Speed in longer and farther jumps. This idea would later be adapted to the original anime version, although the reason behind the upgrade is different from that of the original manga.
  • At the end of the manga, Rex Racer is portrayed driving the Mach 5 — a scene that may have inspired the backstory of the car in the live-action film, in which it originally belonged to Rex who relinquished ownership to his younger brother, Speed.
  • A car, the E-RX, appears in a chapter of the manga but does not appear in the anime. It functions similarly to the anime's GRX, being portrayed as the fastest car in the world. Although it does not appear in the anime, the E-RX appears in many of the American comics.

Speed Racer Enterprises(edit)

The show's mainstream success in the United States spawned an ongoing Speed Racer franchise, ranging from comics, video releases, merchandise, a live-action film, and newer series either rebooting or continuing the original series. The franchise began in the early 1990s when a company, Speed Racer Enterprises, acquired rights to the original series.(citation needed) At the time when the series was originally released, very little merchandise was released in the United States. However, during the series' re-airing during the 1990s, Speed Racer Enterprises was responsible for the creation of actual Speed Racer merchandise, ranging from small collectible die-cast cars, to action figures, to home video releases of episodes from the original series. Speed Racer Enterprises was also involved in creating original American takes on the Japanese series such as The New Adventures of Speed Racer and Speed Racer: The Next Generation.(citation needed)

Due to Speed Racer Enterprises, the original 1967 series made a comeback through reruns on MTV, broadcast in the early morning hours.(citation needed) In 1993, the series was rebroadcast in syndication concurrently with a new American-created remake.(citation needed) Since all the rights were now under Speed Racer Enterprises, all references to the original rights holder, Trans-Lux, were removed.(citation needed) Therefore, the opening sequence included an entirely recreated logo, which most people are familiar with today; however when Speed Racer Enterprises authorized Volkswagen to use Speed Racer in a July 1996 GTI commercial, J.J. Sedelmaier faithfully replicated the look of the original episode title cards, including the original logo.(14)(15)

This is the version that later aired on the Cartoon Network in the late afternoon (and later on in late night/overnight) programming, and is also the version released on Region 1 DVD. This version can also be seen on the streaming video service Hulu.(citation needed)

In December 2013, Tatsunoko gained all rights to the Speed Racer franchise, retroactively as to May 2011, as part of a settlement of lawsuits between Speed Racer Enterprises and the animation studio. Tatsunoko had claimed that SRE had exceeded its contractual rights in continuing to license the property after 2011.(16)

American comic adaptations(edit)

NOW Comics launched an American Speed Racer comic series in 1985.(citation needed) The series became a hit with the high production values of airbrush artist Ken Steacy. The comics continued for nearly 40 issues and included a spin-off Racer X series and crossovers.(citation needed) A miniseries adapting The New Adventures of Speed Racer was also released, which included art by Oscar González Loyo.(citation needed) NOW Comics also published a four-issue crossover between Speed Racer and the characters of Ben Dunn's Ninja High School in the 1990s.(citation needed)

In 1999, Wildstorm Productions released a new Speed Racer comic series, which became the #1 pick of industry publication Wizard magazine.(citation needed) The manga style of writer/artist Tommy Yune recaptured the look of the original anime which was soon followed by an industry-wide revival of comic adaptations of other classic animated series.(citation needed) The prequel comic storylines were also released as the graphic novel Speed Racer: Born to Race(citation needed) and a Racer X miniseries featuring the artwork of Chinese manga artist Jo Chen.(17)

IDW Productions re-released the Wildstorm series as Speed Racer/Racer X: The Origins Collection(citation needed) and previously published issues from NOW Comics as Speed Racer Vol. 1-5. A new miniseries Speed Racer: Chronicles of the Racer was also produced.(18)(19)

Seven Seas published an adaptation by Dwayne Alexander Smith in 2007 with art by Elmer Damaso.(20)

Latin American comic adaptation(edit)

Editorial Abril, an Argentine company of César Civita, published a Spanish-language comic book in 1970s,(21) soon after, his brother Victor Civita publish a magazine in Brazil by Editora Abril, In 2000, Editora Abril published a series of Tommy Yune.(22)

American TV series(edit)

In 1993 an American produced series called The New Adventures of Speed Racer had a much more contemporary art style.(citation needed) It was not a direct continuation of the original series; therefore, it is considered a reboot.(23) While the original series had more realistic themes such as gang violence and family ties, this series introduced science fiction themes such as robots and mutants. The series was off the air after only 13 episodes. Tatsunoko did not authorize the production of this series.(citation needed)

For the original series' 40th anniversary in 2006, a flash-based series of "webisodes" entitled Speed Racer Lives was released.(24) This series was depicted as a continuation of the original series, taking place many years after it.(23) The series was made available on the Internet solely to promote a new line of toys made by company Art Asylum.(24)

In 2008, a new series was released entitled Speed Racer: The Next Generation, which airs on Nicktoons. Like Speed Racer Lives, this series was conceived as taking place years after the original. It focuses on the sons of the original Speed Racer. Its premiere coincided with the live-action feature film in May 2008. Peter Fernandez voices a middle-aged version of Spritle, Speed's younger brother from the original Japanese series. The show's protagonist, also named Speed, and one of Spritle's nephews, is voiced by New Jersey native Kurt Csolak. Larry Schwarz is the creator of the TV series, which is produced by Animation Collective, the creators of Kappa Mikey and Three Delivery. Like the 1993 remake, this series was not authorized by Tatsunoko.(citation needed) Pangea Corporation has been working with Speed Racer Enterprises for over 20 years and has created several new show iterations.(citation needed)

The original series was also revived on MTV for a short period of time in 1993, then moved to Cartoon Network in 1996, and again to its sister network Boomerang until 2005.(citation needed)

Film(edit)

The Wachowskis wrote and directed a live-action adaptation of Speed Racer, released on May 9, 2008.(25) It was not well received by most critics and was a box office failure, making just under $93 million worldwide against a production budget of at least $120 million (before prints and advertising).(26)

Speed Racer: The Movie (1993 film)(edit)

In 1993, the episodes "The Car Hater" and "Race Against the Mammoth Car" were combined into a feature-length film and briefly released in theaters. It was later released on VHS and DVD, and has been available on Hulu. The film also featured old commercials for Bondex ready-mix cementing, National Forest Service (featuring Smokey Bear), Flit insecticide spray, and Pure-Pak milk cartons (featuring Old King Cole), and a bonus cartoon, The Treacherous Pirate, starring Colonel Bleep.(citation needed)

One-act play(edit)

In 1994,(27) Pangea Corporation wrote and produced a one-act play entitled, Spritle: A One Man Show, which debuted at the San Diego Comic Con and was a huge success.(28) It chronicled what happened to all the Speed Racer characters after the show was canceled, following the conceit that the characters were real and had private lives. Spritle, Speed's younger brother, relates the tell-all confessional piece as a disgruntled grown-up who is now sour that his career floundered after his celebrity status on the show. It was cited by Wizard magazine as one of the top 10 best sessions at Comic Con 1994. The show was written by John Schulte and John Besmehn, produced, directed and moderated by Cheryl Ann Wong.(citation needed)

Other appearances(edit)

Sequences from the original TV show were used for the entirety of Ghostface Killah's music video for "Daytona 500."

Marchandise (modifier)
Toys(edit)

The first major toy line of Speed Racer was developed in 1992 by Pangea Corporation for Ace Novelty Toy Company. Products focused on both the classic Speed Racer anime program from Tatsunoko, plus a whole new line based on the Fred Wolf series, The New Adventures of Speed Racer.(citation needed)Lego released new Speed Racer construction sets to coincide with the release of the Speed Racer film. These include a 242 piece Speed and Snake Oiler set, a 237 piece Racer X and Taejo Togokhan set, a 367 piece Racer X and Cruncher Block set, and a 595 piece Grand Prix set, which includes Trixie, Pops, Speed, Spritle, Chim-Chim, 2 racers, and a racing announcer.(citation needed)Mattel had the master toy license for the 2008 Speed Racer film, including action figures, related vehicles, and accessories. Mattel's Hot Wheels division produced miniature replicas of the Mach 5 called the Second Wind, and their Barbie Collector division released a collector doll set featuring Trixie and Speed as they appeared in the film. Also, a Mattel product called UB FunKeys got a new patch, which included a Speed Racer zone.(citation needed)

Jada Toys held the rights to produce die-cast replicas of the Mach 5 from the original animated series.(citation needed)

Playing Mantis released a wide range of the Speed Racer die-cast miniatures, including replicas of the villains' cars and mini-dioramas under their "Johnny Lightning" line.(citation needed) A limited-edition release of the Mach Four from the Wildstorm comic series remains one of the hardest-to-find collectibles to this day.(citation needed) In 1998 Playing Mantis acquired the rights to the "Captain Action" action figure line, a vintage line about a crusading adventurer who disguises himself as famous super-heroes. Playing Mantis had planned to produce new costumes of Speed Racer, Racer X, and Captain Terror for the revamp of the line, but they were never produced. Control art for the Speed Racer costume appears on the packaging of some figures, and pictures of the prototypes are available online.(citation needed)

Resaurus produced two series of five-inch (127 mm) action figures, rich with articulation and accessories; as well as a full-sized Mach V in 1999. A third series of figures and a full-sized Shooting Star were planned, but the line folded before this could happen.(citation needed)Toynami is currently releasing a large-scale version of the Speed Racer vehicles, including a Mach Five playset complete with all of its gadgets.(citation needed) The company Polar Lights is currently manufacturing two 1/25-scale (according to the box) model kits in standard "glue" and snap-together variations (though the scale of the model inside is closer to 1/32). These can be built with or without the waterproof bubble canopy at the modeler's discretion. The kits feature a homing robot and separate jacks; and a rear engine (possibly a tip to NOW comics, which illustrated the engine in the rear).(citation needed)

RC ERTL has produced Speed Racer's Mach 5 in 1:18 Die Cast Form with many features of the animated car, including pop out saw blades, ion jacks, opening doors, hood and trunk. It includes Spritle Racer and Chim-Chim figures. Special variants were made with decals celebrating Racer X and other characters from the series as part of the 35th Anniversary Edition in 2001. A similar die-cast version of Racer X's Shooting Star was produced as well. It has now been retired from production and is a sought-after collectible.(citation needed)

Art Asylum made a line of toys consisting primarily of their block-figure Minimates in 2006.(citation needed)

Jeux vidéo (edit)

In 1992, Accolade made Speed Racer in The Challenge of Racer X for DOS. Two years later, that company made Speed Racer in My Most Dangerous Adventures for SNES, Which developed by Radical Entertainment.(citation needed)

In 1993, Pangea Corporation created and authored a CD-Rom title that featured game elements, a video clip creator that allowed players to make a classic Speed Racer mash-up moment, along with other themed interactive content. It was marketed under the name "The Compleat Speed Racer."(citation needed)

Namco created a Speed Racer arcade game in 1995.(citation needed)

Speed Racer game was released for the PlayStation. It was published in Japan by Tomy (1996) and in North America by Jaleco (1998).(citation needed)

A video game based on the 1997 series, simply titled Mach Go Go Go, was released by TOSE and Tomy for the Game Boy (with Super Game Boy support) in Japan.

In 2006, a joint production of ironmonkey.com and blitinteractive.com, entitled Speed Racer — The Great Plan, was released to the Internet as a Shockwave game. The game stays very true to the original television show, with all the original voices, sounds, and Mach 5 controls.(citation needed)

A game based on the movie was created for the Wii, Nintendo DS and PlayStation 2 platforms. Stars Emile Hirsch (Speed), Christina Ricci (Trixie) and Matthew Fox (Racer X) reprise their roles.(citation needed)

DVD releases(edit)

Artisan Home Entertainment/Lionsgate Entertainment (through Family Home Entertainment) released the first 11 episodes of the original series in DVD format in the US and Canada on April 22, 2003. This turned out to be the first in a series of five DVD re-releases of the show. The second volume, containing episodes 12 through 23, went on sale on May 18, 2004. The DVD came in a special package where one could push a button on the cover and the Mach 5's headlights would light up, while a portion of the show's English theme song played.(citation needed) Volumes 1 and 2 were re-released as a two-disc set on April 20, 2010. The third volume came out on May 24, 2005, with the discs packaged in a round metal box made to resemble the steering wheel of the Mach 5. It contains episodes 24 through 36. This volume was later released to promote the live action film in a standard keep case.(citation needed) Lionsgate Family Entertainment released the fourth volume, which featured episodes 37 through 44, on March 14, 2006; this volume included a die-cast toy Mach 5. The last episode, "Race the Laser Tank", was time-compressed (in other words, sped up), similar to when Cartoon Network would air the series in the mid-1990s. Although nothing was removed from the episode, the higher-pitched voices of the characters and the diminished quality of the episode due to the time-compression upset some fans.(29) The fifth and last volume was released on October 31, 2006. This volume included the final eight episodes of the series and for a limited time it came with a miniature license plate with the inscription, "Go-Speed Racer-Go!"(30)

The entire anime series was released in Australia on April 30, 2008 and in the United States later that year, on October 7. The U.S. release of the entire anime series is a repackaging of all five individually released volumes into a comic book style box set, in homage to the Mach GoGoGo manga. In addition, a bonus disc containing special featurettes and an episode of Speed Racer: The Next Generation is included. These discs, six in total, were packaged in an exclusive die-cast casing modelled after the Mach 5.(citation needed)

All previous DVD releases went out of print after Tatsunoko gained worldwide rights to the franchise.

After FUNimation garnered the rights, they released the English version on separate Blu-Ray and DVD sets on May 30, 2017. On November 7, they released a Blu-Ray + DVD Combo Collector's Edition of both the English and Japanese versions, as well as the Japanese version of Speed Racer X known as Mach Go Go Go: Restart on DVD. It has a bust of Speed Racer with sound effects, as well as a key chain and an exclusive interview with the voice actress of Trixie and Spritle, Corinne Orr.(31)

  • ^ 作品データベース. Tatsunoko Production (in Japanese). Archived from the original on 2010-04-07. Retrieved 2008-10-06.
  • ^ "Racers, Start Your Engines!", Sci-Fi Japan 20 April 2008.
  • ^ "マッハガール". Tatsunoko.co.jp. Retrieved 2016-01-20.
  • ^ "Return Laps for the First Voice of Speed Racer". New York Times. May 10, 2008. Retrieved 2010-08-12.
  • ^ CD liner notes: Saturday Mornings: Cartoons’ Greatest Hits, 1995 MCA Records
  • ^ "'Americanizing' a cartoon classic". Japan Times. Retrieved 2008-08-12.
  • ^ "Stripper's Guide: 7/17/11 – 7/24/11". Strippersguide.blogspot.com. Retrieved 2016-01-20.
  • ^ "Funimation Licenses Speed Racer, Noein Anime". Anime News Network. 2014-07-25.
  • ^ "A Brief Description of the Racer Family/Go Team." The Speed Zone. 29 November 2002. 19 October 2007.Archived June 18, 2006, at the Wayback Machine
  • ^ "マッハGoGoGo キャラクター". Web.archive.org. 2008-09-26. Archived from the original on September 26, 2008. Retrieved 2016-01-20.
  • ^ "SnakeOiler.com". SnakeOiler.com. Retrieved 2016-01-20.
  • ^ a b Napier, Susan J. Anime: From Akira to Howl's Moving Castle. Updated ed. New York: Palgrave Macmillan, 2005.(page needed)
  • ^ Donahue, Ray T. Exploring Japaneseness: On Japanese Enactments and Consciousness. Westport, CT: Ablex Publishing, 2002.
  • ^ "Speed Racer Lives Again: An Interview With J.J. Sedelmaier". Awn.com. Retrieved 2016-01-20.
  • ^ "Sound file". Awn.com. Retrieved 2016-01-20.
  • ^ "Speed Racer Rights Revert to Tatsunoko With Lawsuit Settled – News". Anime News Network. Retrieved 2016-01-20.
  • ^ (1) Archived September 30, 2012, at the Wayback Machine
  • ^ Speed Racer #1(permanent dead link). Newsarama – 27 December 2007.
  • ^ Speed Racer: Chronicles of The Racer #1 Archived 2009-07-03 at the Wayback Machine. Major Spoilers, 26 March 2008.
  • ^ Manry, Gia (January 2008). "Speed Racer Vol. 1". Newtype USA. 7 (1). p. 112. ISSN 1541-4817.
    Cha, Kai-Ming (March 31, 2008). "Speed Racer Returns". Publishers Weekly.
  • ^ Oscar Edgardo Vázquez Lucio, Historia del humor gráfico y escrito en la Argentina: 1940-1985 Page 446, Editorial Universitaria de Buenos Aires, 1987, ISBN 9789502303468
  • ^ Livros trazem mangá que inspirou desenho de Speed Racer
  • ^ a b Long, James (May 13, 2008). "The Aftermath of Speed". SciFi Japan. Retrieved December 2, 2016.
  • ^ a b "Art Asylum Seeks an Alternative to Costly TV Ads". ICv2. GCO, LLC. February 20, 2006. Retrieved December 2, 2016.
  • ^ Speed Racer May 9, 2008 Anime News Network – 10 March 2007
  • ^ Listing for Speed Racer at Box Office Mojo
  • ^ http://www.latimes.com/entertainment/herocomplex/la-et-hc-comic-con-san-diego-timeline-htmlstory.html
  • ^ http://www.cbr.com/the-guide-to-the-guide-to-comics-wizard-37-september-1994/
  • ^ "Homestead | Get a site, Get found. Get customers". Gospeedracer.homestead.com. Archived from the original on 2015-04-02. Retrieved 2016-01-20.
  • ^ Speed Racer DVD news: The Checkered Flag Waves For Speed Racer: Lionsgate Announces Vol. 5, Provides Hi-Res Box Art Archived 2007-03-03 at the Wayback Machine, TVShowsOnDVD.com
  • ^ "Announced at Otakon 2017! – Funimation – Blog!". FUNimation. August 12, 2017. Retrieved August 12, 2017.
  • Références (éditer)

    • Johnson, Glen. "Speed Racer." Glen Johnson's 60's Anime. 3 April 2007. 19 October 2007.
    • Patrick Macias and Tomohiro Machiyami. Cruising the Anime City: An Outer Guide to Neo Tokyo. Berkeley, California: Stone Bridge Press, 2004.

    Liens externes (éditer)

    Posts created 16707

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles similaires

    Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.